Au fil de l'histoire

18 Janvier dans l’histoire d’Haïti

18 Janvier

1798 :

  • Le Directoire publie un décret prorogeant le décret du 2 mars 1797 interdisant le commerce entre Saint-Domingue et les Etats-Unis d’Amérique.

1807 : Première nomination du sénat de la République

  • Première nomination du sénat de la République : Les sénateurs qui avait transporté leurs assises à Leogâne pendant le siège de Port-au-Prince, revinrent à Port-au-Prince au départ de Christophe et nommèrent Pétion commandant du département de l’ouest, Gérin celui du Sud.

1859 :

  • Prestation de serment du général Fabre Nicolas Geffrard devant le Sénat de la République. Le général, qui restaura la république, avait pris la tête de la rébellion contre Faustin Soulouque, assiégea la capitale dans les premiers jours de janvier de cette année et força l’empereur Faustin 1er à se retirer du pouvoir et partir pour l’exil.

Saint Célébré ce jour :

  • Saintes Libérate et Faustine : Sœurs, fondatrices du couvent de Sainte-Marguerite à Côme

1878:

  • Boisrond-Canal part en tournée dans le Sud, et laisse Port-au-Prince à la charge du commandant militaire Louis Tanin.

2007 :

  • 1 76 nouveaux sans-papiers arrivent de la République Dominicaine . Les autorités dominicaines ont poursuivi les opérations de rapatriement forcé des haïtiens avec la reconduite à la frontière de 176 sans-papiers arrêtés au cours de rafles réalisées dans plusieurs provinces du nord et du nord-ouest du territoire voisin. Les organisations de défense des migrants s’inquiètent et dénoncent une Offensive anti-haïtienne tous azimuts en territoire voisin.

2010 :

  • Fin de la réunion internationale destinée à préparer la conférence des pays donateurs du 25 janvier prochain à Montréal en République Dominicaine par un appel à la création d’un fonds de dix milliards de dollars consacré à la reconstruction d’Haïti. Selon le président dominicain Leonel Fernandez, hôte de ce sommet auquel participait le président René Préval, Haïti va peut-être avoir besoin d’environ 2 milliards de dollars par an pour assurer sa reconstruction. M. Fernandez a plaidé en faveur d’une «convergence au plan international » et d’une « coordination interne » pour en assurer le contrôle. Ceci exigera un renforcement des institutions gouvernementales haïtiennes.

    7 ans plus tard, aucun bilan de reconstruction ne peut être réalisé.

  • Avec la création d’une commission présidée par Bill Clinton et co-présidée par Jean-Marc Bellerive, sept ans plus tard, aucun bilan de reconstruction ne peut être réalisé.

2011 :

  • Arrestation et mis à la disposition de la justice de Jean-Claude Duvalier.- Arrivé à Haïti dimanche après 25 ans d’exil, l’ancien «président à vie» Jean-Claude Duvalier aurait été conduit sous escorte policière ont rapporté des témoins ce mardi à Port-au-Prince. Une source judiciaire affirme que l’homme, non menotté à sa sortie de l’hôtel, devrait être conduit au tribunal. Jean-Claude Duvalier «est conduit au parquet pour une communication du dossier», a déclaré Gervais Charles, bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince.Face à l’hôtel où il était réfugié, les partisans de Duvalier manifestaient leur soutien aux cris de «Duvalier président», réclamant la démission de l’actuel chef d’Etat, René Préval. Ce feuilleton animera l’actualité penadnt quelques temps jusqu’à la mort de l’ancien chef d’état en son domicile.Election présidentielle haïtienne :
    • Le Conseil électoral n’entend pas modifier les résultats du premier tour. Le Conseil électoral provisoire haïtien (CEP) a indiqué mardi qu’il ne comptait pas changer les résultats du premier tour des élections publiés le 7 décembre 2010. Le CEP a fait cette annonce après avoir reçu un rapport rédigé par une mission d’experts de l’Organisation des Etats américains (OEA) chargée d’évaluer le processus électoral contesté.Les résultats du premier tour avaient placé l’ex-première dame d’Haïti Mirlande Manigat en première position avec 31 % des voix. Jude Célestin, soutenu par le pouvoir, avait obtenu 22 % des suffrages. Le chanteur populaire Michel Martelly, qui avait obtenu 21 % des voix et n’était par conséquent pas qualifié pour le second tour, avait contesté ces résultats dont la publication avait provoqué trois jours d’émeutes en Haïti au début de décembre. Le CEP se rétractera plus tard pour exclure Jude Célestin des joutes et organiser un deuxième tour qui verra la victoire de Michel Martelly sur Mirlande Manigat.

2011 :

  • La Banque mondiale effectua un don de 15 millions de dollars pour aider Haïti à lutter contre l’épidémie de choléra. Le conseil d’administration de l’institution a approuvé le versement de cette somme qui doit “améliorer les moyens médicaux du pays pour réagir à la maladie tout en accroissant sa capacité à surveiller et empêcher de telles épidémies”.
Via
Jonas Jolivert
Tags
Show More

Planete Haiti

Un joueur, un enfant d'haiti, qui veut apporter une touche et une vison différente d'haiti

Related Articles

Leave a Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close