Histoire

Acte d’indépendance : Liberté ou la mort

EPHEMERIDES
1807 : Pétion rassemble une armée, composée principalement de soldats du Sud, et affronte les forces de Christophe dans la plaine du Cul de Sac. Christophe gagne la bataille et poursuit Pétion, dont la vie est sauvée grâce au sacrifice de Coutilien Coutard, qui se met le chapeau de Pétion pour passer pour lui, et est tué à la place de son chef.

1870 : Exécution de Salnave.- Le Président Sylvain Salnave qui fuyait la capitale après l’explosion du palais présidentiel suite à la site du bombardement par un navire mutin, est arrêté à Anse-à-Pitres dans le Sud-Est d’Haïti près de la frontière dominicaine. Il est ramené à Port-au-Prince. Jugé sommairement, Salnave est condamné à mort et fusillé sur les ruines du palais présidentiel.

1904 : Le jour du centenaire de l’indépendance, pendant que les cérémonies officielles se déroulaient aux Gonaïves, une trentaine de rebelles sont appréhendés à Port-au-Prince, chez le général Maxi Momplaisir. Celui-ci est exécuté sur le champ, ainsi que son fils et son aide de camp. Le reste du groupe sera également condamné à mort peu après.

1914 : Un groupe de rebelles se révolte contre le gouvernement à Thomazeau. Les troupes du gouvernement encerclent la localité, et 20 rebelles sont exécutés sur le champ, y compris un général.

1915 : Les Etats Unis se font officiellement protecteurs de la Banque Nationale de la République d’Haïti. Le drapeau haïtien est remplacé par celui des Etats Unis aux bureaux de la banque à la rue de Magasin de l’Etat.

1954 : Célébration du tri cinquantenaire de l’indépendance, aux Gonaïves. Le général Levelt reprend la déclaration de Boisrond Tonnerre, et Jean Brière et Jacques Alexis récitent leurs poèmes.

2004 : Dans un climat d’insurrection généralisée et de crise politique contre le pouvoir en place. Le Président haïtien préside le bicentenaire de l’indépendance du pays dans une ambiance terne et sans éclat, une cérémonie boudée par la communauté internationale. Seul le président Sud africain Tabo Mbeki fait le déplacement et apporte un soutien à Jean Bertrand Aristide qui sera deux mois plus tard poussé du pouvoir pour être exilé en Afrique du Sud

2004 : Réclamation des indemnités perçues par la France.- Le Président de la République Jean-Bertrand Aristide lance une campagne pour réclamer à la France la somme de 21 milliards de dollars U.S. qui correspondraient au montant actualisé de 90 millions de francs-or payés par Haïti en contrepartie de la reconnaissance de son indépendance par la France en 1825.

2008 : le secrétaire d’Etat français chargé de la coopération et de la francophonie, Jean Marie Bockel, participe à la célébration du 204 anniversaire de la République d’Haïti.


Fait au quartier général des Gonaïves, le 1er janvier 1804, l’an 1er de l’indépendance.

 


Previous page 1 2 3
Source
Photos
Tags
Show More

Planete Haiti

Un joueur, un enfant d'haiti, qui veut apporter une touche et une vison différente d'haiti

Related Articles

Leave a Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close