Home Loisirs Loterie de l’état haïtien
loto-ayitim.-price
loto-ayitim
0

Loterie de l’état haïtien

193
0

Port-au-Prince, Mardi 2 Juillet 2013, l’état a procédé à la réouverture officielle de la Loterie de l’Etat haïtien (LEH). Logée à Pacot (Port-au-Prince), cette institution étatique va pouvoir remplir à nouveau sa fonction régulatrice de contrôle et d’administration du secteur des jeux de hasard. Elle devra aussi assurer la promotion de la vente de la loterie de façon sécuritaire et responsable.

La loterie d’état existait dans le temps, Haïti possédait une loterie d’état dont on a pris connaissance d’après les photos et nos recherches. Le tout a débuté vers les années 1943 ou un peu avant. Les lots étaient qu’en même assez importants a ce qu’on a pu constater, allant de 20.000 a 100.000 gourdes par tirage. Le principe était simple et identique comme en Amérique actuellement avec de léger changement. On ne sait pas quand cela s’est arrêté et pourquoi?

Tirage & Lots de 1943-1945

  • 20.000 gourdes 1943 : Tirage Numéro 13.
  • 100.000 gourdes 1944 : Tirage numéro 34.
  • 75.000 gourdes 1945 : Tirage numéro 46

HAÏTI Banknotes, State Lottery Tickets, 1943-45

Le Futur

Redéployer la Loterie de l’État haïtien sur tout le territoire national, la moderniser par la mise en place d’un système informatique adéquat, normaliser les jeux de hasard, créer des emplois directs et indirects constituent les principaux objectifs de la Loterie de l’État haïtien.

« Cette réouverture permettra aux amateurs de jeux de hasard de renouer avec cette pratique», le Directeur Général de la LEH. M. Fritz Jean-Louis a par ailleurs adressé des remerciements à certaines personnalités et institutions de la place ayant contribué à la matérialisation de ce projet, après deux et demi de travaux assidus.

La Loterie de l’État haïtien, en reprenant sa place de régulatrice, interviendra sur l’ensemble du système des jeux de hasard national (Bakara, Casino, Loto, Borlette, Gaguère etc..).

(193)

tags:
WallyTheMan Nous avons osé être libres, osons l’être par nous-mêmes et pour nous-mêmes ; imitons l’enfant qui grandit : son propre poids brise la lisière qui lui devient inutile et l’entrave dans sa marche. J'@ime Haïti, je M'investis

Laisser vos commentaires

X