L’île d’Haiti est connue dans certaines régions sous le nom d’Hispagnola, est située dans cette portion de l’Ocean Atlantique appelée Mer des Caraibes ou des Antilles, à l’entrée du Golfe du Mexique.Haiti partage avec la République Dominicaine cette île en une frontiere commune. Elle en occupe le tiers occidental et s’étend sur une superficie de 27,750 Km². Elle est limitée au Nord par l’Océan Atlantique, au Sud, par la Mer des Caraibes ou des Antilles, à L’Ouest, par le Golfe du Mexique, à l’Est par la République Dominicaine.

Haïti devint en 1804 la première république indépendante de population majoritairement noire après la révolution haïtienne qui conduisit l’armée de Napoléon Bonaparte à quitter l’île. Haïti est aussi le seul pays francophone indépendant des Caraïbes.

  • Nom officiel: République d’Haïti
  • Superficie: 27.853 km² / 10.744 miles²
  • Capitale:Port-au-Prince
  • Population: 9.5 millions (estimation)
  • Groupes ethniques: Noirs (majoritaires) & Mulâtres
  • Langues officielles: Le Français & le Créole Haïtien
  • Monnaie:La Gourde
  • Devise nationale:LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ
  • Drapeau: Bleu et rouge
  • Régime politique :République
  • Président: Joseph Michel Martelly-14 mai 2011
    • Président provisoire: Jocelerme Privert- 14 février 2016 au 14 mai 2016
    • Président provisoire: Jocelerme Privert- 14 Mai 2016 au 28 Nov 2016
    • Jovonel Moïse :28 Novembre 2016

Premier Ministre: Laurent Salvador Lamothe-16 mai 2012-Suivi de Evans Paul 25 Dec 2014

  • Enex Jean-Charles – 28 mars 2016

Selon les estimations de l’Institut haïtien de statistique et d’informatique (IHSI),Port-au-Prince s’entend sur 152,02 km² (soit le cinquième environ de l’étendue de l’arrondissement de la capitale), comptait en 2012, 2 470 762 habitants, soit plus de 90 % de celle de l’Arrondissement. La population de la seule commune de Port-au-Prince était estimée à 942 194 habitants, population citadine à plus de 97,5 %

Patrimoine

Les principaux monuments sont :

  1. Le Palais national (palais présidentiel).
  2. Le Musée du Panthéon national haïtien (MUPANAH).
  3. Le Palais de justice Le Palais des ministères.
  4. Le Palais législatif.
  5. Le Palais des contributions.
  6. La Tour 2004 (construite pour le 200e anniversaire de l’Indépendance – chantier inachevé).
  7. L’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti.
  8. La cathédrale de Notre-Dame-de-l’Assomption.
  9. La cathédrale de la Sainte-Trinité (rattachée à l’église épiscopale des États-Unis).
  10. L’Archevêché de Port-au-Prince.
  11. La villa Manrèse.
  12. L’Hôtel de ville.
  13. La Banque de la République d’Haïti.
  14. La Caserne Dessalines.
  15. L’ancien quartier général de l’armée.
  16. Le marché en Fer.
  17. Le Parc de Martissant.

Géographie

Haïti est un Etat situé dans la partie occidentale de l’île d’Hispaniola, la plus grande des îles des Antilles après Cuba, bordée au nord par l’Atlantique, au sud par la mer des Caraïbes et séparée de Cuba à l’ouest par la Passe du Vent. La République dominicaine occupe la partie orientale de l’île. Le pays est constitué principalement de chaînes montagneuses entrecoupées de deux grandes vallées et bordées de plaines côtières. La partie centrale, le long de la frontière dominicaine, forme un grand plateau d’altitude. Le principal fleuve est l’Artibonite.

Histoire

Peuplée par les Taïnos et les Caraïbes à l’arrivée en 1492 de Christophe Colomb, l’île est baptisée par celui-ci Española (« l’Espagnole »), ou Hispaniola. A l’époque coloniale, les cultures vivrières font place à l’exploitation de la canne à sucre, alors que se développe le « commerce triangulaire ». En dépit des efforts espagnols pour repousser les Français, ceux-ci finissent par occuper la partie ouest de l’île qui devient la colonie de Saint-Domingue en 1697 (la future Haïti).

Après une révolte des esclaves menée par Toussaint Louverture à la fin du XVIIIème siècle, l’île proclame son indépendance le 1er janvier 1804 et la colonie de Saint-Domingue prend officiellement le nom d’Haïti (du nom que les populations d’origine avaient donné à cette île).

Premiére République Noire Indépendante - Haiti
Premiére République Noire Indépendante

Depuis la proclamation de l’indépendance, l’histoire d’Haïti a été marquée par une succession de régimes dictatoriaux issus de coups d’Etat. Elle a été entrecoupée de quelques alternances démocratiques et d’occupations étrangères. En deux siècles, le pays a connu 22 constitutions (l’actuelle a été adoptée en 1987, après la chute de Jean-Claude Duvalier) et 56 présidents de la République.

Économie

La gourde - 1 gourde en haiti
La gourde – 1 gourde en haiti

Environ 80% de la population vit dans une pauvreté extrême. Près de 70% des Haïtiens dépendent du secteur de l’agriculture, principalement une agriculture de subsistance à petite échelle, qui emploie environ deux tiers de la main d’oeuvre.

Principaux clients : Etats-Unis (plus de 80% des exportations) suivis par la République Dominicaine (6,4%) et le Canada (3,6%).

Principaux fournisseurs : Etats-Unis (55%), République Dominicaine (6%),Colombie (3%) Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB : secteur primaire : 27 % secteur secondaire : 8 % secteur tertiaire : 65 %.

Ressources naturelles

Bauxite, marbre, pierre à chaux, calcaire et marne. Des gisements de cuivre et d’or ne sont pas encore exploités. Les productions minières se limitent à la production de matériaux de construction destiné au marché intérieur. Les produits manufacturés entrent pour environ 12% du PIB et emploient 20% de la population active. Les industries sont concentrées autour de Port-au-Prince et sont spécialisées dans l’assemblage de produits importés concernant le baseball, les chaussures et les vêtements. L’électricité est fournie à partir de carburants importés, les 2/5 seulement étant d’origine hydraulique.

Agriculture

Wawoo beach
Wawoo beach

Ce secteur représente plus de 30% du PIB (1998) et emploie environ 61% de la population active. Il est essentiellement constitué de petites exploitation agricoles. Les terres cultivées manquent, et le quart de la population rurale ne possède pas de terre. Le riz, le maïs et les patates douces sont récoltés deux fois par an. La plupart de ces productions ne suffisent pas à satisfaire la demande intérieure. Les 4/5 de la nourriture doivent être importés. On pratique la culture de rapport: café, mangues, canne à sucre, cacao et bois. Les productions de base sont: riz, bananes, patates douces, maïs, sorgho, haricots secs, oranges, sisal et cacao. Le cheptel se compose de bovins, chèvres et porcs. On note l’insuffisance de farine de blé.

Transport

Tap-Tap haiti
Tap-Tap haiti , moyen de transport en ville

Les transports urbains sont essentiellement assurés par des Tap-tap, nom donné aux taxis collectifs très répandus dans le pays. Cependant, la désorganisation des transports publics qui s’est aggravé à la suite du séisme, a incitée un certain nombre de chauffeurs à adopter des dérives en infractions avec la réglementation. Les pouvoirs publics réfléchissent à ce jour à la mise en place d’un véritable réseau d’autobus dans la capitale, destiné à se substituer au tap-tap15.

Port-au-Prince est desservit par l’aéroport international Toussaint Louverture qui est le principal aéroport haïtien et maintenant l’aéroport du Cap Haïtien inauguré en 2015.

Le Port international de Port-au-Prince, géré par l’Autorité Portuaire Nationale, constitue également le plus important complexe portuaire Haïtien.


SHARE
Previous articleLangue officielle d’haïti, le créole
Next articleNég Maron
Nous avons osé être libres, osons l’être par nous-mêmes et pour nous-mêmes ; imitons l’enfant qui grandit : son propre poids brise la lisière qui lui devient inutile et l’entrave dans sa marche. J'@ime Haïti, je M'investis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here