Calendrier haïtien

Un 25 Janvier dans l’histoire D’haiti

25JANVIER

1856:

  • Dans le cadre de la reconquête de la partie de l’Est, les troupes de Soulouque sont encore battues, cette fois à Savana Larga en République Dominicaine.

1891 :

  • Négociations au sujet du Môle Saint-Nicolas.- L’amiral américain Gherardi arrive à Port-au-Prince pour engager des pourparlers avec le président Hyppolite afin d’obtenir la concession du Môle Saint-Nicolas au Nord-Ouest d’Haïti, pour y installer une base navale. L’utilisation du Môle Saint-Nicolas comme base navale américaine est un sujet récurrent dans la vie politique haïtienne. La question a été évoquée lors de la crise des missiles de Cuba en 1962. Le Môle Saint-Nicolas est à moins d’une centaine de kilomètres de l’extrême sud de Cuba.

1915 :

  • Rencontre Caperton – Sam.- L‘Amiral américain Caperton dont le navire s’était présenté devant le Cap-Haïtien à la suite d’un soulèvement dans le nord, qui a conduit le Général Vilbrun Guillaume Sam à se proclamer chef de l’exécutif, rencontre ce dernier pour lui demander de promettre de ne pas livrer au pillage les villes qu’occupent ses troupes.

1957 :

  • Attentat à Port-au-Prince. – Un attentat à la bombe est perpétré contre le Palais Législatif à Port-au-Prince. Les auteurs ne furent jamais retrouvés ni même identifiés. La rumeur a voulu que ce fût un acte de provocation de Clément Barbot, homme de main de Duvalier alors candidat à la présidence de la République.

2008 :

  • Le groupe vocal Desandan est un groupe cubain constitué de chanteurs professionnels descendants d’Haïtiens établis à Cuba, dans la région de Camagüey rélise une brillante présentation à FOKAL. Cette région a accueilli un très grand nombre d’Haïtiens, au début du XXe siècle, alors que se développait l’industrie sucrière cubaine. Nombre d’entre eux sont restés, et leurs descendants sont maintenant tout à fait intégrés à l’ensemble de la population cubaine. C’est le cas des dix membres du groupe Desandan, qui appartiennent aux deuxième, troisième et quatrième générations d’Haïtiens établis à Cuba.

2008 :

  • Le musicien bien connu Claude Marcelin est blessé par balles après avoir été victime d’un kidnapping à Port-au-Prince. Le guitariste des groupes Zèklè et Djakout Mizik, qui était au volant d’une voiture de location, a été enlevé par des inconnus armés sur la route du Canapé Vert (est) et conduit à moto à Cité Soleil (banlieue nord), l’ancien bastion des gangs généralement favorables à Jean-Bertrand Aristide.

2009 :

  • Eric Dubosse (62 ans) a été retrouvé mort à la rue Faustin 1er (Delmas 75, Est de Port-au-Prince), sur un amas de détritus, après avoir été enlevé quatre jours plus tôt par des individus armés alors qu’il pénétrait sur la cour de sa résidence à Delmas 31. Aucune précision n’a pu être obtenue dimanche sur les causes exactes du décès de l’otage. Deux impacts qui pourraient être ceux de projectiles ont été toutefois remarqués au niveau du crâne de la victime. Le corps, en état de putréfaction avancée, porte des traces de brûlures. La police scientifique et l’appareil judiciaire se trouvaient sur place au moment de la levée du corps.
    • La Commission Internationale pour le Développement d’Haïti présente son plan Marshall pour Haïti, un projet du partenariat mondial pour le développement du pays. Son président, l’économiste Pierre C. Armand, indique que ce plan résulte de plusieurs visites effectuées dans les différentes régions du pays pendant une période de deux ans en vue de mieux cerner les problèmes confrontés par la population dans la perspective de dégager des solutions durables à ces problèmes. Une information pour prouver que beaucoup n’ont pas encore trouvé les bonnes solutions pour Haïti.
Source
Jonas Jolivert
Tags
Show More

Planete Haiti

Un joueur, un enfant d'haiti, qui veut apporter une touche et une vison différente d'haiti

Related Articles

Leave a Reply

Close